Dragon-Cochon Lvl.126

Le Dragon Cochon est le 5ème Boss Ultime que vous pouvez affronter. Vous débloquerez l’accès à son repaire au niveau 126. Comme tous les autres Boss Ultimes (sauf Serre d’Acier et Foul Moon), vous possédez 3 essais mais vous ne pouvez le vaincre qu’une seule fois par semaine ! Ce nouveau Boss sera un vrai challenge pour vous alors préparez vous bien ! Tout d’abord, son repaire se situe à Bonta sur une petite île près du Fourrée de Tonkult. Afin d’y accéder, prenez le petit bateau se trouvant à Tonkult (sa position est indiquée par un point vert sur la carte ci-dessous).

Récompenses : 28 000 000 XP + 14 375 Kamas


Les Bases du Combat

  • Ce combat se découpe en 3 phases : La phase 1 dure de 22 000 PDV à 15 000 PDV. Phase 2 de 15 000 PDV à 6 000 PDV et finalement la Phase 3 se déclenche à 6 000 PDV.
  • Provocation : Lors de ce combat, tout le monde possède un buff « Provocation », il s’accumule à chaque action effectuée. Plus vous avez de « Provocation », plus vous infligerez de dégâts mais aussi plus vous en recevrez ! A chacun de ses tours, le Dragon Cochon se téléporte auprès du personnage ayant le plus de « Provocation », c’est la raison pour laquelle vous ne devez pas dépasser le niveau de « Provocation » du tank ! Si votre « Provocation » est trop haute, passez votre tour ou faites très peu d’actions. Le niveau du buff réduira au fur et à mesure des tours. Attention, lorsque vous soignez, vous gagnez beaucoup plus de niveaux de « Provocation » qu’avec quelque autre action. Vous pouvez éviter ça avec un Panda (allez voir la partie : L’équipe).
  • Les Glyphes autour de la map : Tentez d’éviter ces cases à tout prix. Elles appliquent +5 Provocation à tous les joueurs sur le terrain, +50% de dommages et +3% PDV au Dragon Cochon.
  • Ultimate Fighting Suprème : A chaque fois que vous atteignez les 10 niveaux de Provocation, vous gagnez 1 niveau de « Ultimate Fighting ». Les niveaux de ce buff s’accumuleront tout au long du combat. Un niveau équivaut à : +1 maîtrise élémentaire, +1 maîtrise de soin. Ensuite +1 résistance élémentaire/esquive/tacle tous les 2 niveaux et enfin 1 PA et 1 PM tous les 50 niveaux.

L’équipe

  • Un Tank : Peu importe le tank, Feca ou Sacrieur, les deux conviennent très bien ! Il vous faut quelqu’un pouvant tacler le Dragon Cochon, quelqu’un avec minimum 476 de tacle. Avec ce chiffre, le Dragon Cochon se verra incapable de bouger !
  • Un Soigneur : Et bien oui, le Dragon Cochon tape assez fort ! Peu importe le soigneur encore une fois : Eniripsa, Sadida ou Zobal (eau). Son boulot sera de garder le tank en vie jusqu’à la fin du combat !
  • Quatre DPTs : Il est très recommandé de prendre de puissants DPTs. Ceux possédant des phases de « burst » seront encore plus prisés pour la dernière phase du combat.

Des changements possibles selon votre équipe :

  • Un personnage pour appliquer du bouclier au lieu d’un DPT : En effet le combat est assez long et vous ne voulez pas que votre tank emmagasine trop de résistances aux soins ! Un sadida pourrait soigner et appliquer du bouclier en même temps, ou bien simplement un Feca qui pourra aussi buff toute l’équipe.
  • Un Panda au lieu d’un DPT : Un Panda peut être très utile et ainsi sauver des vies lors de ce combat ! Il est préférable qu’il ait une initiative plutôt faible afin de jouer après le soigneur. Son rôle est de porter les joueurs ayant trop de niveaux de « Provocation ». Le Dragon Cochon ne pourra pas sauter à leur corps-à-corps s’ils sont portés par le Panda. En général, c’est le soigneur qui en a le plus besoin car les sorts de soins appliquent plus de « Provocation ». Lorsque vous, porté par un panda, vous utilisez des sorts, votre niveau de « Provocation » n’augmente pas.

6


Le Placement

Le Tank doit se placer devant le Dragon Cochon. Le soigneur et le Panda tenteront de rester près l’un de l’autre au cas où le soigneur aurait besoin d’être porté. Les DPTs s’éparpillent sur le terrain. Pendant le combat, essayez de garder un espace de 2 cases minimum entre vous et vos alliés. En effet, le Dragon Cochon peut sauter, infligeant ainsi de lourds dégâts en zone à l’atterrissage.


Phase 1
22 000 – 15 000 PDVs

Le Dragon Cochon joue en premier mais il ne bougera pas si votre Tank a assez de tacle. Lors du premier tour, il est préférable de ne pas utiliser de sorts afin de ne pas augmenter votre niveau de « Provocation ». Laissez simplement le Tank le faire afin qu’il prenne un peu d’avance sur vous. Le Tank doit maintenant échanger de place avec le Dragon Cochon afin que toute son équipe puisse avoir son dos. Pour un Sacrieur, utilisez « Transposition » et pour un Feca : « Téléportation » ou bien « Bulle ». Si dans votre équipe vous possédez un personnage pouvant invoquer, placez quelque chose derrière le Tank directement (tonneau, poupée, invocation..) afin que le Boss ne puisse pas le pousser. Lors de cette phase, le tank doit tenir le coup avec ses armures et accumuler autant de « Provocation » que possible afin que le Boss ne se balade pas.
Le Dragon Cochon est invulnérable, afin de le rendre vulnérable il vous faut utiliser 30 PA/PM de sorts dans son dos ! A chaque coup reçu, le Boss se voit appliquer des niveaux de « Mal-o-derrière », 1 niveau pour 1 PA utilisé. Vous devez atteindre les 30 niveaux en un tour pour le rendre vulnérable (pendant 1 tour).

1


Phase 2
15 000 – 6 000 PDVs

Et maintenant, le Dragon Cochon obtient une nouvelle forme d’invulnérabilité : Frénésie ! Plus besoin de le taper avec 30 PA/PM, maintenant vous devez lui faire accumuler 7 niveaux de « Frénésie » afin de le rendre vulnérable pour un tour. Il est possible d’accumuler des niveaux de « Frénésie » en effectuant ces actions contre le Boss (pour un total pouvant atteindre 14 niveaux de « Frénésie ») :

  • Utiliser un sort élémentaire (Feu/Eau/Terre/Air) chaque élément appliquant 1 niveau de « Frénésie »
  • Dégâts de dos
  • Retrait PO
  • Retrait PA
  • Retrait PM
  • Attirer
  • Pousser
  • Soigner
  • Échanger de place
  • Utiliser un sort aux dégâts Stasis
  • Infliger des dégâts de collision

Il est recommandé de n’accumuler que les 7 niveaux de « Frénésie » nécessaires. En effet, à chacune des actions citées si dessus, le Dragon Cochon se voit octroyer différentes capacités basées sur l’action effectuée. Exemple : Si vous le poussez, il pourra alors à présent pousser le Tank (c’est la raison pour laquelle nous avons placé quelque chose dans son dos précédemment !). Les deux actions ayant le plus d’impact sont : Les dégâts de dos (le Boss pourra maintenant tourner votre Tank afin qu’il regarde dans une autre direction. Afin d’éviter ça, terminez votre tour en lui tournant le dos, il vous tournera alors de face) et les dégâts air (le Boss pourra à présent téléporter le Tank 4 cases en arrière et s’enfuir). Répétez jusqu’à atteindre les 6 000 PDVs.

4


Phase 3
A partir de 6 000 PDVs

abe6658269406d6c735b77636df83632Un mystérieux individu débarque alors dans votre combat et offre 100 de maîtrise élémentaire au Dragon Cochon. Le Boss entre maintenant dans une rage immense ! Il peut maintenant invoquer de petites statuettes autour de sa cible afin de la bloquer et de bloquer la ligne de vue de ses alliés par la même occasion ! Placez vous en diagonale de votre Tank afin de pouvoir le soigner et lui appliquer de l’armure. Le Boss est plus fort et comme si ça ne suffisait pas, il a de nouvelles capacités : il retire des PA/PM, applique incurable et des niveaux d’échec critique. C’est le moment pour vos DPTs de briller et d‘utiliser leur burst ! Vous avez tout compris : Tuez le Dragon Cochon avant qu’il ne vous tue !

2 commentaires sur « Dragon-Cochon Lvl.126 »

    1. Bonjour,

      L’intérêt du Pandawa c’est de porter le soigneur afin qu’il ne soit pas trop abimé et pris pour cible ! Mais tu peux très bien faire sans, oui. C’est un petit conseil, une astuce ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.